S12-P02-C02 Douleurs abdominales et troubles fonctionnels intestinaux

S12-P02-C02 Douleurs abdominales et troubles fonctionnels intestinaux

S12

Gastro-entérologie

Stanislas Chaussade et Romain Coriat

Chapitre S12-P02-C02

Douleurs abdominales et troubles fonctionnels intestinaux

Chloé Melchior et Guillaume Gourcerol

Définition

Les troubles fonctionnels intestinaux (TFI) sont définis par l’association de symptômes gastro-intestinaux d’évolution chronique sans anomalie structurale du tube digestif dépistée par les examens de routine (biologie, imagerie digestive, endoscopie…). Les TFI sont souvent une source d’incompréhension entre le patient et le médecin. L’un des TFI le plus fréquent et le mieux identifié est le syndrome de l’intestin irritable, défini par la survenue d’une douleur et/ou d’un inconfort chronique associé à un trouble du transit, qui sera détaillé dans ce chapitre.

Épidémiologie

Le syndrome de l’intestin irritable (SII), plus communément appelé colopathie fonctionnelle, est une pathologie très fréquente qui atteint environ 10 % de la population en France. Le SII connaît une prépondérance féminine, avec un sex-ratio de 2 pour 1. Le SII survient dans environ 15 à 20 % des cas après un épisode de gastro-entérite aiguë. Le SII est souvent diagnostiqué vers l’âge de 30-40 ans, mais semble évoluer le plus souvent depuis de nombreuses années avant le diagnostic. Cette pathologie chronique peut évoluer spontanément soit vers une amélioration, voire une disparition des symptômes, soit vers une aggravation. Le SII est toujours d’évolution bénigne, mais est souvent invalidant pour les patients. De par leurs caractères chroniques et récurrents, les symptômes digestifs finissent par avoir un impact majeur sur la vie quotidienne des patients. Ils sont notamment responsables d’une altération majeure de la qualité de vie ainsi que d’une répercussion socioéconomique (surconsommation médicale, absentéisme au travail) [3]. Les symptômes du SII sont l’un des motifs les plus fréquents de consultation en gastro-entérologie, ce qui souligne leur importance en termes de santé publique et l’intérêt pour tout médecin de bien savoir prendre en charge ces pathologies.

Physiopathologie du syndrome de l’intestin irritable

Le SII est une pathologie multifactorielle sous-tendant une expression clinique commune. (Figure S12-P02-C02-1). Les principaux mécanismes impliquent l’hypersensibilité viscérale digestive, les anomalies de la motricité digestive, les perturbations du microbiote, l’inflammation de bas grade, les acides biliaires endoluminaux, et les facteurs psychologiques avec notamment le rôle du stress.

Le principal mécanisme physiopathologique impliqué dans le SII est le d&a…

Ce chapitre est réservé aux abonnés

Abonnez-vous dès maintenant

  • Consultation illimitée de l’intégralité du Traité de Médecine
  • Accès aux mises à jour des chapitres
  • Moteur de recherche

Je m’abonne